Combien d’interrupteur différentiel faut-il prévoir pour son logement ?

Combien d’interrupteur différentiel faut-il prévoir pour son logement ?

Qu’il s’agisse d’une construction neuve ou d’une rénovation, quand vient le moment de s’atteler à l’installation électrique, plusieurs questions peuvent se poser. Notamment, le nombre et le type d’interrupteur différentiel à installer dans le tableau électrique. Pour vous accompagner dans vos travaux, je vous propose un guide sur le choix des différentiels, dans le respect de la NF C 15-100.

Rappel sur la norme électrique

L’amendement 5 de la norme NF C 15-100 est la réglementation qui fixe, actuellement, les obligations et interdictions relatives aux installations électriques domestiques. À travers ses différentes sections, il est notamment précisé les éléments que doit comprendre, au minimum, tout tableau électrique. Ces précisions sont valables pour tous types de logement. Ensuite, le nombre requis des composants varie selon la surface et les besoins de l’habitation.

La protection différentielle

Afin de protéger les personnes d’un logement contre les risques d’électrisation, la présence d’une protection différentielle est obligatoire dans le tableau électrique.

Les exigences générales de la norme

La norme NF C 15-100 précise que toute installation résidentielle doit disposer d’au minimum deux DDR disposant d’une sensibilité de 30mA. DDR signifiant dispositifs différentiels à courant résiduel. Ils sont requis pour protéger les personnes sur l’ensemble des circuits. Chaque différentiel doit être placé en amont du ou des circuits à protéger, généralement en tête de rangée, à la suite du disjoncteur de branchement. Il est également indiqué qu’un même DDR ne peut être suivi par plus de 8 disjoncteurs.

Vous avez le choix entre les disjoncteurs différentiels et interrupteurs différentiels. Les deux assurent la protection des personnes. Le disjoncteur différentiel présente également une protection magnétothermique qui lui permet de se déclencher en cas de court-circuit ou de surcharge électrique. Dans la plupart des habitations, c’est l’interrupteur différentiel qui est privilégié. C’est pourquoi la suite de cet article est centré sur ce DDR.  Les raisons principales sont le coût et le gain de place dans le tableau électrique.

Interrupteur différentiel type A ou AC ?

Chaque type de différentiel a ses particularités et est ainsi associé à des circuits du logement en particulier. Les plus courants dans une installation domestique sont le type A et le type AC. Mais lequel choisir ? Les deux. En effet, l’interrupteur différentiel type AC assure la protection des circuits courants, tels que l’éclairage et les prises de courant. Quand au type A, il est généralement associé aux circuits spécialisés. Il s’agit de la plaque de cuisson (ou gazinière), du lave-linge et de la borne de recharge pour véhicule électrique.

Interrupteur différentiel type A ou type AC ?

Qu’en est-il du type Hpi ?

Selon les marques, le nom de cet interrupteur différentiel varie. Il peut s’agir du type Hpi, Hi ou Asi. Toutes ces dénominations sont désormais regroupées sous l’appellation type F. Il s’installe dans le tableau électrique de la même façon pour assurer la protection d’équipements dits sensibles. Ces interrupteurs différentiels sont immunisés contre les courants parasites. Ils assurent une certaine continuité de service pour éviter tout arrêt intempestif d’équipements tels que le matériel informatique, le congélateur et l’alarme.

Interrupteur différentiel 40A ou 63A ?

Calcul général

Concernant le choix de l’intensité du différentiel, il faut se référer aux calibres des disjoncteurs situés en aval ou à l’intensité du disjoncteur de branchement situé en amont. Voici les règles de calcul :
• En fonction de l’amont : In DDR ≥ In DB
• En fonction de l’aval : In DDR ≥ 0.5 * somme des In des disjoncteurs
In = Intensité Nominale ou calibre en «A» (2A, 10A,16A, etc.)

Règle pour les autres types de circuits

Pour les circuits du chauffage direct, de l’eau chaude sanitaire et de la borne de recharge pour véhicule électrique, l’intensité de l’interrupteur différentiel doit être supérieure ou égale à 1 fois la somme des intensités des disjoncteurs. Autrement dit, In DDR ≥ 1 * somme des In des disjoncteurs.
À noter également que la protection différentielle des circuits extérieurs et intérieurs doit être distincte dans le tableau électrique.

Exemples

Pour une composition telle illustrée ci-dessous, un interrupteur différentiel 40A suffit dans le cas où les disjoncteurs assurent la protection de circuits courants.

0,5 * (16 + 16 + 20 + 20) =  36 (inférieur à 40)

Exemple d'une protection par un interrupteur différentiel 40A

Cependant, si par exemple l’un des disjoncteurs 20A protège un circuit de chauffage, le 40A ne suffit pas. Dans cette configuration, il faut prévoir un interrupteur différentiel 63A.

[0,5 * (16 + 16 +20)] + (1 * 20) = 46 (supérieur à 40)

Exemple d'une protection par un interrupteur différentiel 63A

Bon à savoir sur l’interrupteur différentiel

Pour raccorder des DDR entre eux, il convient d’utiliser des fils électriques ou des peignes horizontaux. Cela diffère selon les modèles et la marque de différentiel utilisés.

À noter également, que bien qu’il est courant d’installer un interrupteur différentiel en tête de rangée, il est possible d’en avoir deux sur une même rangée.

4.3/5 - (3 votes)
Résumé
La norme électrique NF C 15-100 et la protection différentielle
Titre article
La norme électrique NF C 15-100 et la protection différentielle
Description
Afin de protéger les personnes d'un logement contre tous risques d'électrisation, il est important de prévoir le bon nombre d'interrupteur différentiel et les types adaptés. le blog 123elec vous aide à faire le bon choix.
Auteur

42 réflexions sur « Combien d’interrupteur différentiel faut-il prévoir pour son logement ? »

  1. Bonjour,

    Si j’effectue le calcul j’arrive à un résultat de 60A pour des disjoncteurs alimentant que des prises électriques.
    Faut-il quand même un différenciel de 63A?

    1. Bonjour Sébastien Mesnier,
      Dans la mesure où votre calcul vous indique une valeur supérieure à 40A, il faut effectivement prévoir un différentiel 63A.
      Bonne journée à vous.
      Cordialement,
      L’équipe 123elec.

    2. Si en amont tu as un disjoncteur general de 30A tu peux mettre un interrupteur de 40A . si la somme effective utilisée en aval est supérieure a 30 A c’est le disjoncteur de tête qui est actionné.
      C’est de la logique élémentaire de fonctionnement

  2. Bonjour,
    en rénovation un seul ID de 63A type A suffit pour la mise en sécurité. même s’il est préférable d’en poser au moins 2 histoires de ne pas avoir tout qui saute d’un coup.

  3. Bonjour,
    Comment se fait le choix du calibre des inter différentiels 4P pour une installation triphasée ?
    On calcule la somme des intensité par phase et on prend la plus forte comme référence (en prenant soin d’équilibrer au mieux bien entendu) ?

    1. Bonjour Hervé,
      C’est effectivement la bonne méthode pour choisir le calibre d’un interrupteur différentiel 4P pour une installation triphasée.
      Bonne journée à vous.
      Cordialement,
      L’équipe 123elec.

  4. Bonjour,
    J’ai bien compris que pour les circuits du chauffage direct, de l’eau chaude sanitaire et de la borne de recharge pour véhicule électrique, l’intensité de l’interrupteur différentiel doit être supérieure ou égale à 1 fois la somme des intensités des disjoncteurs. Autrement dit, In DDR ≥ 1 * somme des In des disjoncteurs.
    Est-ce également le cas pour les plaques de cuisson ou comptent-elles pour 0,5 ?

    1. Bonjour Jean,
      seuls les circuits du chauffage direct, de l’eau chaude sanitaire et de la borne de recharge pour véhicule électrique sont concernés par le calcul suivant In DDR ≥ 1 * somme des In des disjoncteurs. Pour les autres circuits du logement, y compris celui des plaques de cuisson, le coefficient est de 0,5.
      Bonne journée à vous.
      Cordialement,
      L’équipe 123elec.

  5. Bonjour, la règle avant l’Amendement N°5, était qu’on devait mettre seulement 5 disjoncteurs en aval d’un inter type A. Aujourd’hui, j’ai l’impression que ce n’est plus le cas ?? Peut-on mettre mettre autant de disjoncteur que l’on veut sur un type A en conservant toujours les départs cuisson, lave-linge, IRVE (option) et en étant inférieur à la somme des calibres (x0,5) de l’interrupteur amont ?

    1. Bonjour Michel,
      Oui, la règle est identique pour les interrupteurs différentiels type A et les types AC.
      Bonne journée.
      L’équipe 123elec.

  6. Bonjour,
    je dois câbler un tableau avec grand max 10 disjoncteurs pour un appartement d’environ 50m². Dois-je vraiment mettre 3 inter diff sachant que j’ai 30% de place libre avec un 2 rangée. Le tableau sera bien vide et plus cher.
    Pascal

    1. Bonjour Pascal,
      la norme indique un minimum de deux interrupteurs différentiels. Vous pouvez donc passer sur un coffret de deux rangées avec deux interrupteurs différentiels un A et un AC.
      La réserve de 20 % doit être respectée. Toutefois il est admis de limiter la réserve à 6 modules pour un logement d’un immeuble collectif d’habitation.
      Bonne journée à vous.
      L’équipe 123elec.

  7. Bonjour,
    Je possède un tableau avec 2 rangées distinctes chacune protégées par un ID.
    Je dois refaire ma cuisine et doit ajouter une PC car il me manque un circuit dédié pour le four électrique…
    Je possède déjà 8 disjoncteurs en aval de l’ID et serai à 85% de l’occupation du tableau sur cette rangée si je compte l’ajout d’un disjoncteur.
    j’avoue que l’ajout d’une troisième rangée avec un 3ème ID ne m’arrange pas du tout surtout uniquement pour un disjoncteur supplémentaire…
    Je précise que j’habite une maison individuelle datant de 2001 et que mon installation électrique est tout ce qu’il y a de plus standard (chauffage gaz) je n’ai rien de bien spécifique…
    Est-il possible d’ajouter un disjoncteur sans craindre de coupure en respectant la norme en matière de rénovation ?

    1. Bonjour Laurent,
      la réserve de 20% est faite pour ce cas précis, pour que vous puissiez ajouter un disjoncteur à votre tableau. Vous pouvez donc ajouter le disjoncteur du départ cuisine sans soucis.
      De plus, en 2001 la norme ne limitait pas à 8 disjoncteurs après un même interrupteur différentiel.
      En restant à votre écoute et en vous souhaitant un bel après-midi.
      Cordialement,
      L’équipe 123elec.

  8. Bonjour
    J’ai un tableau en Tetra je voulais savoir si je pouvais mettre en tête du tableau un ID 63 ampères 30ma en tetra avec une bobine mx et ensuite mettre un ID 40ampères 30ma en tetra pour un Générale éclairage et un ID 63 ampères 30ma en tetra pour un general pc et en aval des generaux des dt 40 en monophasé 16 A, 10A ou 20A merci

    1. Bonjour Cruzio,
      Non, vous ne devez pas mettre des 30mA en cascade, nous vous conseillons de mettre le différentiel de tête en 300mA.

      Bon après-midi à vous.
      Cordialement,
      L’équipe 123elec.

  9. Bonjour,

    Je dois mettre au norme mon tableau électrique j’ai un ddr type AC 40 A si je branche un disjoncteur 20 A pour le cumulus et un disjoncteur 20A pour les radiateurs, si je fait le calcul 20 A + 20 A x1 = 40 A je ne peux plus rien brancher dessus ? est ce que j’ai bien compris ? Merci beaucoup de votre réponse.

    1. Bonjour Belgou,
      Oui vous avez bien compris, si vous souhaitez ajouter un disjoncteur, il faudra remplacer le différentiel 40A par un différentiel 63A, ou ajouter une rangée avec un deuxième différentiel.
      Bon après-midi à vous.
      L’équipe 123elec

  10. Si mon disjoncteur respecte la règle de l’amont, il n’y a donc pas obligation de respecter celle de l’aval ? Concrètement, sur une installation en 9kW, en ne posant que des différentiels 63A qui sont en plus généralement moins cher que les 40A, je peux tout simplement mettre 8 disjoncteurs sans me soucier de leur puissance de coupure tout en respectant la NFC 1500 ? De plus, as t’on le droit de mettre 2 différentiels sur la même ligne dans un coffret ?

    1. Bonjour Sébastien,
      oui votre raisonnement est correct. Dans votre cas, en prenant la règle de l’amont, vous n’êtes pas obligé de faire le calcul aval.
      Vous pouvez installer 2 différentiels sur une même rangée mais attention il faut respecter une réserve de 20% dans le tableau électrique.
      En restant à votre écoute et en vous souhaitant une belle journée.
      L’équipe 123elec.

  11. Bonjour
    Je refais ma salle de bain et change des prises simples en doubles dans 3 chambres j avais 2 circuits en 2,5 pour 12 prises ,j aurais 26 prises ( les doubles comptées comme 2) 2 ou 3 circuits suivant quelle RT? Et n ayant que peu de place je mets 2 prises 30cm au dessus de la vasque décalées de 20 cm de l axe du robinet ,car aucune obligation ( possibilité de 10 mA sur ce circuit)
    Merci pour votre avis

    1. Bonjour Jacques,
      Il faudra 3 circuits pour 26 prises, avec des disjoncteurs de 16A ou 20A.
      Il n’y a pas de volume au niveau du robinet du vasque donc aucun soucis pour vos prises. Attention tout de même, il faut vous baser par rapport à votre douche selon sa distance pour sa mise en place (si la vasque est proche de la douche par exemple).
      Pas besoin de 10mA sur ce circuit, le 30mA qui protège la rangée sur votre tableau suffit.
      En espérant avoir répondu à votre demande.
      L’équipe 123elec.

  12. Bonjour,

    Je dois refaire un ancien tableau. J’ai 1x32A,4×10 A, 8x16A, 4x20A et 2x2A.
    1- Je n’ai pas de convecteurs électriques,
    2- J’ai une chaudière à gaz
    3- Circuits extérieurs (portail, éclairage jardin ..)
    Normalement, si j’ai bien compris, je n’ai pas besoin de circuit spécifique. Cela me donne DDR ≥ 0.5 * somme des In soit 142 A.
    Du coup, il me faudrait 4 différentiels de 40A dont un dédié pour l’extérieur.
    C’est bien ça?
    Merci d’avance pour votre avis.

    1. Bonjour Henri,
      dans votre cas, avec des différentiels 40A, il ne faudra pas dépasser 80A sur la somme des disjoncteurs par ligne.
      Il n’y a pas d’obligation de regrouper les circuits extérieurs sur un différentiel.
      En espérant avoir répondu à votre demande.
      Cordialement,
      L’équipe 123elec.

  13. Bonjour

    Est il possible de mettre deux interrupteurs différentiel: un Type AC en debut de rangée ( + dijoncteurs) et un Type A sur cette même rangée ?

    Comment raccorder ce deuxième interrupteur différentiel sur l alimentation ?
    (Schneider )

    Merci

    1. Bonjour Dorian,
      Oui c’est possible. Il faut pour cela faire arriver l’alimentation EDF sur les borniers phase et neutre de votre tableau. Ensuite repartir de ces mêmes borniers avec un fil de phase et de neutre pour alimenter le différentiel AC. Il faudra faire la même chose pour le type A sur la même rangée, partir des borniers avec un fil de phase et de neutre.
      Cordialement,
      L’équipe 123elec

  14. Bonjour,

    Pour le diagnostique pour la vente d’un appartement T3  je dois remplacer un vieux tableau électrique à fusibles comportant qu’une rangée.

    2 possibilités de remplacement :

    1/ Tableau 1 rangée avec inter diff 63A type A + 32A + 3x20A + 16A + 2A (il restera plus de 20% de libre)
    ==> Le diagnostique électrique sera t-il bon même si je ne respecte pas un minimum de 2 rangées pour le tableau ?

    2/ Tableau 2 rangées avec 2 inter diff 40A type A et AC + 32A + 3x20A + 16A + 2A
    ==> Dans ce cas la rangée du haut dépasse les 1 mètre 80, est-ce un problème pour le diagnostique ?

    D’avance merci

    1. Bonjour Roberto,
      Cela va dépendre de votre installation électrique, mais nous vous conseillons un tableau électrique 2 rangées qui sera un plus pour la vente, si les futurs acheteurs veulent ajouter des lignes ils auront de la place et le deux rangées fera plus cossu.
      Pour la hauteur ce n’est pas un problème tant que le tableau est accessible.
      Si l’appartement est déjà bien équipé en électricité au niveau des prises et qu’il n’y aura pas d’évolution possible le tableau une rangée avec porte peut suffire, vous n’aurez pas de soucis avec le diagnostic.
      Cordialement,
      L’équipe 123elec

  15. Bonjour,

    Sur mon tableau électrique j’ai un contacteur pour les heures creuses pour mon chauffe eau (LEGRAND CX3 Contacteur Jour / Nuit 25A 2F/NO monophasé – 412501), celui-ci rentre t il dans le calcul ?

    1. Bonjour Cyril,
      Les contacteurs, comme les télérupteurs, horloges ou autre organe de commande, ne sont pas comptés comme des disjoncteurs, vous pouvez avoir 8 disjoncteurs et votre contacteur à la suite.
      Cordialement,
      L’équipe 123elec

  16. Bonjour
    J habite une maison de 120m2 de 2000, chauffage au gaz, plaque induction. En me penchant sur le tableau électrique, je decouvre qu il ne comporte qu un seul ID type ac de 63 a( contrat de 6kva) pour 2 rangées. En tout je compte 18 disjoncteurs pour ce seul ID. J imagine que je suis largement hors norme. Que me conseillez vous ? 4 rangées ? 4 ID 63 a pour être tranquille pour plus tard ( borne de recharge)
    Merci

    1. Bonjour Lionel,
      Sachant qu’actuellement pour répondre à la norme c’est 8 disjoncteurs maximum par interrupteur différentiel. Pour 18 disjoncteurs, il vous faudrait 3 interrupteurs différentiels.
      Mais en rénovation vous pouvez simplement installer un deuxième interrupteur différentiel sur la deuxième rangée, cela vous évitera de remplacer votre tableau électrique actuel.
      Si le tableau électrique doit évoluer, nous vous conseillons d’installer un interrupteur différentiel 63A par rangées.
      Cordialement,
      L’équipe 123elec

  17. Bonjour,
    est ce que dans le décompte des 8 disjoncteurs par DDR, on doit compter aussi les disjoncteur de calibre 2A dédiés à la protection du contacteur jour/nuit ou du fil pilote des radiateurs ?
    Merci

  18. Bonjour
    Le haut du tableau de mon tableau electrique se situe à 255 cm.
    J’ai deux possibilités :
    Ou je laisse le tableau à cette hauteur car il est accessible en montant sur une chaise.
    Ou j’abaisse mon tableau, dans ce cas je dois rallonger tous les fils y compris les fils d’alimentation de grosses sections et les fils de 6mm2 pour la plaque de cuisson
    Pour les fils de 1,5 et de 2,5 mm2 j’utilise des Wago ok si c’est possible
    Mais pour les fils de grosse section puis je utiliser des borniers
    ou des dominos ?
    Tous les raccordements je fais en sorte qu’ils soient dans une boîte de raccordement accessible
    Merci de votre réponse
    Cordialement

    1. Bonjour Jean pierre,
      Si vous avez eu une remarque du Consuel, il faudra bien redescendre le tableau électrique, sinon il n’est pas nécessaire de faire ces modifications.
      Cordialement,
      L’équipe 123elec

  19. Re bonjour
    Suite au message précédent
    J’ai oublié de préciser qu’il s’agissait d’un tableau divisionnaire
    Le tableau principal avec le disjoncteur 500ma est situé dans un endroit accessible à une hauteur de 120cm.
    Les questions posées précédemment concernent le tableau secondaire
    Merci de préciser si ce tableau divisionnaire peut rester installé à une hauteur de 255cm sinon quelles seraient vos préconisations
    Merci de votre réponse
    Cordialement
    Jean pierre

    1. Bonjour Jean pierre,
      Le tableau électrique doit normalement être installé entre 90 et 180 cm du sol. Le plus important c’est d’avoir la coupure du tableau à cette hauteur.
      Vous pouvez soit descendre tout le tableau en rallongeant les câbles électriques (boite de dérivation et connecteurs) ou descendre seulement le sectionneur de coupure en ajoutant un petit tableau.
      Nous vous invitons à lire notre article sur ce sujet : https://www.blog.123elec.com/hauteur-installation-tableau-electrique/
      Cordialement,
      L’équipe 123elec

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.