Glossaire

Caroline vous définit des termes de matériel électriqueLe mot de Laureline,

« À mon arrivée chez 123elec, j’étais novice en électricité. J’ai été formée au fur et à mesure alors je me suis dit qu’un glossaire pourrait vous aider à comprendre certains termes techniques utilisés dans le domaine de l’électricité et du matériel électrique. J’ai listé ci-dessous le vocabulaire qu’il me semble important de connaître pour réaliser vos travaux.

N’hésitez pas à me contacter si vous pensez que des mots doivent être ajoutés ! »


Interrupteur différentiel

Le rôle de l’interrupteur différentiel est de protéger les personnes contre les risques d’électrisation. Pour cela, il détecte les fuites de courant. Cependant, l’interrupteur différentiel n’a pas vocation de détecter les surcharges et les courts-circuits. Il s’installe en tête de rangée du tableau électrique.


Disjoncteur

Un disjoncteur est un dispositif de protection électrique. Il permet d’interrompre le courant électrique en cas de surcharge ou de court-circuit sur une installation électrique. Un disjoncteur peut avoir une intensité, correspondant au calibre, allant de 2A à 32A pour une installation résidentielle.


Tableau électrique

Un tableau électrique est aussi appelé dans le jargon coffret électrique, tableau de répartition ou encore coffret de répartition. Il représente la coque plastique qui accueille tous les modules de protection comme les disjoncteurs et les interrupteurs différentiels mais aussi les modules de commande (minuterie, télérupteur, etc.).


Coffret de communication

Le coffret ou tableau de communication (ou encore coffret VDI (Voix Données Images) ou coffret courant faible) est l’élément de l’installation électrique qui regroupe tous les composants du réseau de communication d’une habitation. Il peut s’agir du téléphone, d’Internet, de la télévision, etc. Les différents types de coffrets de communication se classent selon des grades allant de 1 à 4. Le grade atteste du niveau de performance et de service du réseau de communication.


GTL

GTL signifie Gaine Technique Logement. Elle est la matérialisation de l’installation électrique globale d’un logement. En effet, elle regroupe la distribution des courants forts et des courants faibles dans l’ensemble de l’habitation. Selon la norme NF C 15-100, c’est à l’intérieur de la GTL que se placent le tableau électrique et le coffret de communication. Elle peut être en saillie avec une goulotte ou encastrée dans un bac prévu à cet effet.


Courant fort

L’utilisation des courants forts se retrouvent dans des installations industrielles et/ou domestiques. L’énergie est transposée grâce à l’utilisation du courant fort. On utilise le courant fort pour la lumière, les prises de courant, le chauffage électrique et également des appareils électriques.


Courant faible

Le courant faible est principalement utilisé pour la VDI (Voix Données Images) et notamment pour le transfert d’informations comme le téléphone, la vidéo, les systèmes d’alarme ou encore le réseau informatique.


Boite d’encastrement

Une boite d’encastrement ou boite encastrable permet l’installation des appareillages électriques de l’habitation. Elle peut être simple, double, triple ou quadruple et s’installe en encastré dans un mur (cloison sèche, mur de briques, etc.). Une boite encastrement peut être équipée de membranes souples qui assurent l’étanchéité à l’air et qui épousent les gaines ICTA. Ce genre de boite d’encastrement est obligatoire dans le cadre de logements BBC et cela permet de respecter la RT 2012 (Réglementation Thermique 2012).


Disjoncteur de branchement

Un disjoncteur de branchement est également appelé disjoncteur d’abonné ou AGCP (Appareil Général de Commande et de Protection). C’est l’élément qui permet à une installation électrique domestique d’être reliée au réseau électrique du fournisseur d’électricité comme EDF. Il matérialise la séparation entre le domaine privé (NF C 15-100) et le domaine public (NF C 14-100). Le disjoncteur d’abonné permet de couper l’alimentation électrique générale du logement de manière instantanée ou sélective (avec un temps de réponse). Il peut être installé sur une platine disjoncteur ou un panneau de contrôle.


Boite de dérivation

Le rôle d’une boite de dérivation est de centraliser les raccordements d’un même circuit électrique. Elle assure la distribution du courant vers les différents appareils électriques. Dans le jargon de l’électricité, elle se nomme également boite de jonction ou boitier électrique. Une boite de dérivation s’installe en encastré ou en saillie et peut être étanche.


Parafoudre

La fonction du parafoudre est de protéger l’installation électrique d’un logement contre les effets indirects de la foudre. Il s’installe directement dans le tableau électrique. Installer un parafoudre est obligatoire dans les régions de France où les risques de foudroiement sont élevés.


Gaine ICTA

ICTA désigne un Isolant Cintrable Transversalement Annelé. Le rôle d’une gaine ICTA est de protéger les conducteurs électriques contre l’écrasement, les chocs, la chaleur et l’humidité. Elle peut être nue ou préfilée. Lorsque la gaine ICTA est nue, il est conseillé d’utiliser un tire-fil pour faciliter le passage des fils et câbles électriques.


Module de commande

Un module de commande est un appareillage modulaire qui permet de gérer une commande d’un circuit électrique. Sa largeur est calculée en nombre de module (espace dans le tableau électrique). Les modules de commande regroupent les télérupteurs, minuteries électriques, contacteurs de puissance, horloges numériques, interrupteurs horaire, compteurs d’énergie, etc.


Boite DCL

DCL signifie Dispositif de Connexion Luminaire. Une boite DCL est une boite d’encastrement équipée d’un DCL. Elle permet de raccorder un luminaire au réseau électrique du logement. Le raccordement des luminaires est simplifié grâce aux douilles DCL équipées de la fiche DCL.


Douille

Une douille électrique est un socle destiné à accueillir une ampoule pour la raccorder au réseau électrique. Les douilles les plus utilisées dans les bâtiments résidentiels sont de type DCL, E14, E27, E40 et B22. Certaines sont équipées d’une fiche électrique. C’est notamment le cas d’une douille DCL, ce qui lui permet de respecter la norme NF C 15-100. Les douilles de chantier sont généralement des B22.


Platine disjoncteur

Le panneau de contrôle ou platine disjoncteur est l’élément de l’installation électrique domestique qui accueille le disjoncteur de branchement et le compteur électrique. Il représente le domaine public (NF C 14-100). De ce fait, la platine disjoncteur est la partie de l’installation qui est gérée par le fournisseur d’électricité.


Fiche électrique

Une fiche électrique est un élément qui assure un raccordement électrique et qui s’identifie à une prise de courant. On distingue une fiche femelle qui assure la distribution du courant électrique d’une fiche mâle qui reçoit le courant de la fiche femelle.


Connecteur électrique

Dans le domaine de l’électricité, le connecteur assure la connexion entre différents conducteurs électriques. Il peut s’agir de barrettes de connexion à vis (également appelées dominos électriques ou sucres) ou de bornes de connexion auto (dans le jargon de l’électricité, elles sont généralement surnommées les « Wago »).


Conducteur électrique

Un conducteur électrique est, en général, composé de cuivre protégé par un isolant en plastique ou PVC. Est appelé conducteur électrique tout conduit permettant de faire circuler le courant électrique. Ainsi, cette appellation peut désigner un câble électrique ou un fil électrique.


Interrupteur sectionneur

Un interrupteur sectionneur regroupe les fonctions d’un interrupteur et d’un sectionneur. De ce fait, il permet de séparer un circuit électrique de son alimentation (sectionneur) lorsque l’installation est en charge (interrupteur). L’intensité qu’il est capable de couper dépend de son calibre. De par sa double fonction, l’interrupteur sectionneur peut avoir un rôle de coupure d’urgence.


Peigne d’alimentation

Également appelé peigne de raccordement ou peigne électrique, il assure le raccordement entre les appareillages modulaires (disjoncteurs, différentiel, minuterie, etc.) d’une même rangée, s’il est horizontal. Dans le cas où il est vertical, le peigne effectue la liaison entre les dispositifs de protection de tête de chaque rangée. Selon les marques, le peigne d’alimentation s’insère dans les bornes des appareillages ou se fixe sur le rail DIN du tableau électrique.


Mise à la terre

La mise à la terre d’une installation électrique permet d’écouler les courants de défaut vers la terre afin de faire déclencher les protections différentielles. Pour cela, tout équipement électrique doit être relié à la terre par l’intermédiaire d’une liaison de terre. Cette prise de terre est indispensable pour la sécurité de l’installation électrique et donc du bâtiment.

Résumé
Glossaire 123elec
Titre article
Glossaire 123elec
Description
Le blog 123elec présente son glossaire afin de vous aider à mieux comprendre certains termes techniques utilisés en électricité et développe le rôle et l'utilité de différents produits en matériel électrique.
Auteur