Comment réaliser le câblage d'un tableau électrique domestique ?

Comment réaliser le câblage d’un tableau électrique domestique ?

Le raccordement des différents éléments d’un tableau électrique est très important, c’est le nerf de l’installation d’un logement. De là, en découle la sécurité de l’installation électrique. C’est pourquoi il peut être intéressant d’effectuer un schéma de câblage avant la mise en œuvre. Mais comment effectuer le câblage d’un tableau électrique ? Quelles sont les règles à respecter ?

Les exigences de la norme NF C 15-100 à connaître sur le tableau électrique

Avant de penser au câblage du tableau de répartition de son logement, il est important de s’intéresser à ce qui est demandé par la norme électrique française. À ce jour, il s’agit de la NF C 15-100 – Amendement 5.

Son emplacement

Tout logement neuf et toute rénovation nécessitant l’ouverture d’un nouveau compteur doit disposer d’un ETEL : Espace Technique Électrique du Logement. Cet emplacement doit être entièrement réservé à l’alimentation et la protection électrique de l’habitation ainsi qu’au contrôle commande.

C’est à l’intérieur de l’ETEL que se situe la GTL, Gaine Technique de Logement. Elle est la matérialisation de l’installation électrique de l’habitation. Pour cela, elle regroupe, au minimum, le panneau de contrôle, la coupure d’urgence, le tableau électrique et le coffret de communication.

Son alimentation générale

Pour être alimenté via le réseau du fournisseur d’électricité, le tableau électrique est relié au disjoncteur de branchement. Cet élément est également appelé disjoncteur d’abonné, AGCP ou encore disjoncteur EDF. En alimentant l’ensemble de l‘installation électrique, il joue le rôle de la coupure d’urgence.

Le type de câble électrique utilisé pour ce raccordement est généralement du R02V. La section dépend, quant à elle, de l’intensité maximale du disjoncteur de branchement et du type d’installation (monophasé ou triphasé). Voir les tableaux de choix pour la section du câble R02V.

De quels éléments se compose un tableau électrique ?

Les équipements présents dans un tableau de répartition domestique varient selon le type de logement et les besoins (ex : fonction et nombre d’appareils électriques). Cependant, la norme NF C 15-100 impose la présence de certains appareillages modulaires.

Le matériel indispensable

Tout tableau électrique domestique se doit d’être composé, au minimum, de :

Les DDR peuvent être des interrupteurs différentiels ou des disjoncteurs différentiels. Cependant, leur seuil de sensibilité doit être de 30mA. Il est nécessaire de disposer d’un type A pour les circuits spécialisés, tels que la cuisinière, et un type AC pour les autres types de circuits électriques.

Plus d’informations sur la norme électrique et la protection différentielle dans le dossier thématique dédié.

* Indication concernant les logements neufs, hors rénovation.

Les modulaires supplémentaires

Différents appareillages modulaires peuvent être ajoutés dans un tableau électrique, selon les besoins du logement. Il s’agit notamment du compteur d’énergie et des modules de commande.

Le compteur d’énergie ou éco-compteur est nécessaire pour respecter la réglementation thermique. À ce jour, il est question de la RT2012. Cet appareillage a pour but de mesurer et d’afficher les consommations énergétiques d’un logement.

Les modules de commande sont des modulaires qui permettent de gérer des circuits électriques. Parmi les plus courants, on peut citer le télérupteur, la minuterie et le contacteur jour/nuit.

Exemple de schéma de câblage d’un tableau électrique

Ci-dessous, un schéma de câblage possible pour un tableau électrique 3 rangée d’une habitation. Cliquez sur l’image pour obtenir une version agrandie.

Exemple schéma de câblage tableau électrique 3 rangées

Lorsque les différentiels sont raccordés entre eux via un peigne d’alimentation vertical, il n’est pas nécessaire que le tableau électrique dispose de borniers Phase et Neutre. En effet, le raccordement au réseau électrique s’effectue directement via le peigne vertical ou les bornes du différentiel.

Une fois que vous relier l’ensemble des circuits électriques de votre logement, il est préférable d’identifier chaque circuit avec une étiquette. La plupart des tableaux électriques sont fournis avec des planches d’étiquettes d’identification. Cela permet de faciliter les opérations de maintenance.

Résumé
Comment effectuer le câblage d'un tableau électrique résidentiel ?
Titre article
Comment effectuer le câblage d'un tableau électrique résidentiel ?
Description
Le câblage du tableau électrique est une étape très importante dans une installation électrique. Elle nécessite certaines connaissances en électricité et de connaitre les exigences de la NF C 15-100. Le blog 123elec vous aide à y voir plus clair.
Auteur
Comment réaliser le câblage d’un tableau électrique domestique ?
Note : 3 (60%) / 2 avis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.