Le petit guide du chauffage : comment choisir son radiateur électrique ?

Avant toute chose, sachez que le chauffage électrique a bien évolué ces dernières années. Terminé le temps des convecteurs de première génération que l’on appelait aussi grille-pain ! Ils étaient synonymes d’air sec et de variations soudaines de températures. Aujourd’hui, avec les dernières technologies, vous pouvez vous équiper avec un radiateur électrique de qualité à moindre coût et réaliser des économies d’énergie.

Contenu du petit guide

Radiateur électrique : le convecteur
Radiateur électrique : le panneau rayonnant
Le radiateur à inertie
Les critères de choix de son radiateur électrique
Le conseil de Caroline
Le petit guide du chauffage électrique en infographie

Le chauffage électrique a de nombreux avantages car il est propre, se met en route rapidement et est plus simple à installer dans le neuf comme en rénovation. Le radiateur électrique coûte moins cher que d’autres appareils de chauffage. Il est la plupart du temps esthétique et s’harmonise parfaitement à la décoration de votre intérieur. Le chauffage électrique est idéal pour un logement très bien isolé. Dans ce cas, cumulez votre système de chauffage avec l’utilisation d’un thermostat pour faire de belles économies.

Il existe différents types de chauffage électrique : le convecteur, le panneau rayonnant et le radiateur à inertie.

Radiateur électrique : le convecteur

Le convecteur électrique contient une résistance électrique, un thermostat de régulation, un interrupteur de commande et une sécurité de surchauffe. Il aspire l’air par le bas puis cet air est réchauffé par le corps de chauffe. Il permet une montée rapide en température. Le convecteur est très simple à installer. Il sait aussi moins bien réguler la température que le radiateur à inertie par exemple.

Radiateur électrique : le panneau rayonnant

Le panneau rayonnant possède une résistance qui chauffe une plaque qui diffuse la chaleur. Le panneau rayonnant permet également une montée rapide de la température et propose une chaleur enveloppante. Il dispose en général d’un thermostat le plus souvent électronique, d’un interrupteur de marche / arrêt et d’une sécurité de surchauffe. Le panneau rayonnant ne crée pas de sensation de courant d’air comme le convecteur.

Le radiateur à inertie

Un radiateur à inertie fluide possède une résistance qui chauffe un corps fluide ou solide qui restitue la chaleur progressivement. La chaleur est continue et agréable. Ce type de radiateur à inertie dispose d’une grande surface de chauffe. Les appareils à inertie continuent de diffuser la chaleur même après l’arrêt de l’appareil.

Le radiateur électrique à inertie sèche, quant à lui, contient un système à inertie sèche qui restitue la chaleur progressivement et un élément chauffant procure immédiatement la chaleur dès l’allumage. La chaleur est donc stable et immédiate. Le radiateur à inertie sèche représente aujourd’hui le meilleur confort dans le chauffage électrique. Notez que les radiateurs à inertie n’assèchent pas l’air.

Les critères de choix de son radiateur électrique

En plus du type de radiateur, d’autres critères sont importants à prendre en compte. Ceci afin d’obtenir un système de chauffage le plus optimal et confortable pour le logement et ses occupants.

En effet, des radiateurs électriques bien dimensionnés garantissent un confort optimal et de réelles économies d’énergie. Le choix de la puissance est donc primordial pour pouvoir réaliser des économies. Un chauffage sous-dimensionné tournera en continu pour ne jamais atteindre la température souhaitée. Alors qu’un chauffage sur-dimensionné sera plus cher à l’achat. Le choix de la puissance du radiateur électrique se prend en fonction de la surface de votre pièce*.

Superficie Puissance
< 10 m² 500 W
10 à 15 m² 1000 W
15 à 20 m² 1500 W
20 à 30 m² 2000 W
30 à 40 m² 3000 W

*Données à titre indicatif. Elles peuvent varier en fonction du lieu d’habitation, de l’isolation, de la hauteur sous plafond et de la nature de la pièce.

Un autre élément à prendre en compte est la hauteur sous plafond. En effet, une grande hauteur sous plafond nécessite une puissance plus forte.

Vous pouvez constater que le prix du radiateur varie en fonction de sa technologie. Du moins cher au plus cher, nous retrouvons le convecteur puis le panneau rayonnant et enfin le radiateur à inertie.

Le conseil de Caroline

Caroline, le Blog 123elecJe vous conseille vivement de choisir un radiateur électrique portant la mention NF. Cela signifie que l’appareil respecte les normes de sécurité en vigueur et garantit un produit de qualité et fiable.

Le petit guide du chauffage électrique en image

Pour obtenir une version agrandie, cliquez sur l’infographie.

Infographie sur le choix du radiateur électrique

Le petit guide du chauffage : comment choisir son radiateur électrique ?
Note : 3.8 (76%) / 10 avis
Résumé
Le petit guide du chauffage : comment choisir son radiateur électrique ?
Titre article
Le petit guide du chauffage : comment choisir son radiateur électrique ?
Description
Le chauffage électrique a bien évolué ces dernières années. Aujourd’hui, avec les dernières technologies, vous pouvez vous équiper avec un radiateur électrique de qualité à moindre coût et réaliser des économies d’énergie.
Auteur
3 réflexions au sujet de « Le petit guide du chauffage : comment choisir son radiateur électrique ? »
  1. Bonjour,
    Je ne vois pas comment un radiateur de 2kw peut être moins énergivore qu’un autre, la loi de joule est la même pour tous!
    D’ailleurs, si les fabricants ont été exemptés d’afficher la consommation sous forme A,B,C, … c’est bien parce que c’est impossible. Donc on ne parle pas de difference de consommation mais d’adaptation à l’environnement des différents types.
    Cordialement

    1. Bonjour POL,
      Le temps de chauffe étant une constante de la loi Joule, nous pouvons parler d’économies d’énergie dans la mesure où ce temps est réduit avec l’utilisation de ce type de radiateur.
      Vous avez raison dans la mesure où les radiateurs purement inertiels doivent être mis en place dans des logements nécessitant ce type de chauffe, notamment les logements mal isolés. Cependant, aujourd’hui le radiateur à inertie ne se limite plus à ce principe et propose aussi des meilleurs régulations, des détecteurs de présence ou d’ouverture de fenêtres et des façades chauffantes. Cela permet de compenser leur manque de réactivité et ainsi de faire des économies d’énergies.
      Bon après-midi à vous.
      Cordialement,
      L’équipe 123elec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.