Comment choisir sa boite d'encastrement ?

Comment bien choisir une boite d’encastrement ?

Selon la norme NF C 15-100, tout socle de prise de courant et interrupteur doit être placé dans une boite d’encastrement, hormis si cet équipement électrique est directement fixé dans le bois, bien qu’il est tout de même recommandé d’en prévoir une. On retrouve aujourd’hui plusieurs types de boites d’encastrement, tentons d’y voir plus clair pour faire le bon choix.

Qu’est-ce qu’une boite d’encastrement ?

La boite d’encastrement est un équipement qui permet de fixer, au mur, un interrupteur ou une prise dans la plupart des cas. Au plafond, il peut accueillir un luminaire. Elle accueille le mécanisme de l’appareillage électrique et est dotée d’orifices pour passer les conducteurs.

Elle a pour vocation de sécuriser votre installation électrique et protège les fils en limitant la propagation en cas de départ de feu. De fait, la boite d’encastrement présente des propriétés autoextinguibles. De plus, elle peut être ce que l’on appelle BBC afin de limiter les fuites d’air.

Quelle forme pour votre boite ?

Votre boite encastrable doit s’adapter à votre équipement électrique. Ainsi, elle peut se présenter sous deux formes : carrée ou ronde. La boite carrée offre un gain de volume important pour faciliter votre câblage. De plus, selon le matériel que vous allez choisir, sachez que les boites carrées peuvent s’encastrer entre elles pour créer une boite multiposte, elle est indiquée pour être scellée. En revanche, la boite ronde est plus simple à installer, une scie cloche suffit pour percer un trou rond afin d’accueillir votre boite, elle peut être à sceller ou pour cloison sèche.

Différentes formes de boite d'encastrement

Quelle profondeur ?

On retrouve 3 types de boites d’encastrement en matière de profondeur : 30 mm, 40 mm ou 50 mm. C’est l’épaisseur de votre cloison qui vous aide à faire votre choix. Si celle-ci est peu épaisse, mieux vaut privilégier le format 30 mm, voire 40 mm, le format le plus utilisé. Pour des installations avec des fonctions avancées qui nécessitent un câblage plus important, une profondeur de 50 mm sera idéale.

Les boites de profondeur 30 mm, souvent installées dans les anciennes cloisons briques, ne permettent pas la mise en place de tout type d’appareillage. C’est notamment le cas des prises de type rénovation.

Quel type de cloison ?

Si l’épaisseur de votre cloison intervient au moment de choisir une boite d’encastrement, c’est également sa nature qui influe sur votre choix. On retrouve ainsi des boites encastrables pour les prises et les interrupteurs pour cloisons sèches, pour maçonnerie et même des boites multi-matériaux.

La boite pour maçonnerie est parfaite pour une cloison en brique, en béton cellulaire autoclavé ou encore en béton de granulat. Préférez une boite pour cloison sèche si vous l’installez dans une plaque de plâtre, du contreplaqué ou dans un panneau alvéolaire. Si vous avez différents types de cloisons dans votre logement, optez simplement pour la boite d’encastrement multi-matériaux.

Découvrez notre article de blog dédié sur les différentes utilisation des boites d’encastrement.

Quel nombre de postes pour votre boite d’encastrement ?

Enfin, votre choix est déterminé par votre installation électrique. Si certaines boites carrées permettent la composition de boites multipostes par association, il existe des boites d’encastrement déjà prêtes à recevoir plusieurs prises et interrupteurs. Ainsi, il est possible d’accueillir de 1 à 4 postes parfaitement alignés pour un résultat très esthétique.

 

Pour aller plus loin, découvrez comment installer une boite encastrable.

5/5 - (3 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.