La norme et le chauffage électrique

Quelles sont les normes en matière de chauffage électrique ?

Installer un radiateur électrique ne peut laisser place au hasard. Cette installation électrique nécessite la plus grande prudence si vous souhaitez éviter tout risque de surcharge et de court-circuit. C’est pourquoi il existe des normes spécifiques que nous allons découvrir ici.

Les normes pour les radiateurs

Avant de nous intéresser aux normes en termes d’installation, revenons aux appareils eux-mêmes. Bien que ce ne soit pas une obligation, il est fortement recommandé qu’un radiateur électrique réponde à la norme NF Sécurité et Performance. La certification NF Electricité garantit la sécurité électrique d’un appareil. La marque NF Electricité Performance permet en plus de garantir son niveau de performance. Pour vous assurer que votre radiateur est bien conforme aux exigences de sécurité européennes, le marquage CE doit également être apposé sur le radiateur.

Zoom sur les différents niveaux de performance d’un chauffage électrique

  • 1 étoile : performances moyennes
  • 2 étoiles : chaleur stable et économique
  • 3 étoiles : chaleur très stable et consommation faible (-20% vis à vis des appareils certifiés 2*)
  • 3 étoiles + 1 œil : le plus haut niveau de performance, indique également que les radiateurs sont équipés d’éléments avancés (détecteur de fenêtre ouverte, détecteur de présence, etc.)

Installation de chauffage électrique : les normes à respecter

Faisons à présent un tour d’horizon des règles de sécurité en matière d’installation de chauffage électrique. Pour assurer votre sécurité et préserver votre habitat, des règles strictes ont été imposées.

C’est tout d’abord la norme NF C 15-100 qui fait foi en matière d’installation de radiateurs électriques. Celle-ci impose de dédier un circuit électrique à vos radiateurs électriques, la puissance de ce circuit devant naturellement être adaptée au câble et au calibre de votre disjoncteur afin d’éviter toute surcharge. Le réseau doit être protégé par un interrupteur différentiel 30 mA et éviter les fuites à la terre.

Nature du circuit électrique Section des conducteurs (1) Calibre du disjoncteur (2)
chauffe-eau électrique monophasé 2,5 mm² 20 A
radiateur < 3680W 1,5 mm² 16 A
radiateur < 4600W 2,5 mm² 20 A
radiateur < 5750W 4 mm² 25 A
radiateur < 7360W 6 mm² 32 A
plancher chauffant < 1700W 1,5 mm² 16 A
plancher chauffant < 3400W 2,5 mm² 20 A
plancher chauffant < 4200W 4 mm² 25 A
plancher chauffant < 5400W 6 mm² 32 A
plancher chauffant < 7500W 10 mm² 40 A

D’autre part, la norme impose un positionnement spécifique dans le cadre de l’installation de radiateurs électriques. Ainsi, ces appareils de chauffage ne peuvent se situer à moins de 10 cm du sol, la distance au mur doit être a minima de 3 à 5 cm. Cela permet d’assurer une meilleure sécurité et une plus grande efficacité. L’air doit pouvoir circuler correctement autour de votre appareil de chauffage.

Toujours selon cette même norme, les dispositifs de réglage manuels doivent, quant à eux, se trouver dans un espace situé entre 0,9 m et 1,3 m du sol. Le radiateur électrique doit être doté d’attaches solides et être fixé sur un support adapté.

Installer un radiateur électrique dans la salle de bains

La norme NF C 15-100 précise des exigences spécifiques pour une salle de bains. Cela semble évident dans la mesure où il s’agit d’une pièce d’eau qui peut générer des projections, le danger est présent. Dans cette pièce humide, vous devez acheter un radiateur électrique sur lequel est indiqué qu’il répond à la norme NF-électricité et qu’il est de classe II. L’installation doit être parfaitement étanche.

D’autre part, votre installation de chauffage dans la salle de bains doit être protégée par un interrupteur différentiel 30 mA. En cas de fuite, le courant se coupera automatiquement.

Enfin, il existe des exigences en matière de volumes et de situation précise des radiateurs. La salle de bains est un espace que l’on peut séparer en trois volumes. Le premier, appelé volume 0, se situe au niveau de la baignoire, le volume 1 se trouve dans un espace de 2m25 au-dessus de la baignoire et le volume 2 sur la même hauteur et 60cm autour. Le reste de la pièce est classé hors volume. Si vous souhaitez installer un radiateur électrique dans une salle de bains, celui-ci devra se trouver impérativement hors volume. S’il s’agit d’un chauffage électrique de classe II, il peut être installé dans le volume 2.

Volumes salle de bains de la NF C 15-100

Résumé
Les normes à respecter pour le chauffage électrique
Titre article
Les normes à respecter pour le chauffage électrique
Description
Pour toute l'installation électrique de votre logement, il est important de se référer aux normes en vigueur. C'est également le cas du chauffage électrique et les exigences varie selon le type de radiateur que vous choisissez.
Auteur
Quelles sont les normes en matière de chauffage électrique ?
Note : 5 (100%) / 1 avis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.