Quelle différence entre mise en sécurité et mise en conformité d’une installation électrique ?

Quelle différence entre mise en sécurité et mise en conformité d’une installation électrique ?

Dans le domaine de l’électricité, comme dans tous domaines d’ailleurs, il est fortement conseillé de se familiariser avec le vocabulaire technique du métier avant de se lancer dans des travaux. Vous savez certainement que la partie électrique doit respecter des normes et être réalisée avec soin afin de jouer son rôle de protection contre les risques d’électrisation et d’électrocution. Aujourd’hui, j’ai donc décidé de vous parler de la différence entre la mise en sécurité et la mise en conformité d’une installation électrique. Effectivement, il peut être facile de confondre les deux termes alors qu’ils n’ont pas la même signification.

Petit rappel sur la notion d’installation électrique

Installation électrique domestiqueTout d’abord, prenons quelques minutes pour revenir sur le terme « installation électrique », aussi désigné par celui de « réseau électrique ». Il peut s’agir d’une installation électrique domestique ou tertiaire pour les bâtiments, les entreprises ou les industries. Dans notre cas, nous parlons de réseau électrique domestique, dans le résidentiel c’est-à-dire pour les maisons, les appartements ou les immeubles.

Une installation électrique est l’ensemble des circuits électriques qui permettent le bon fonctionnement de votre logement (éclairage, chauffage, appareils électroménagers, volets électriques, climatisation, etc.). Pour faire simple, elle est composée du compteur d’abonné pour mesurer la consommation électrique, du tableau électrique (interrupteurs différentiels, disjoncteurs, disjoncteur d’abonné, conducteurs, etc.) pour la diffusion du courant fort, du coffret de communication pour la transmission du courant faible et de divers appareillages.

Qu’est-ce que la mise en sécurité d’un réseau électrique ?

Avant de réaliser l’installation électrique dans un logement, il est important de respecter les préconisations pour la mise en sécurité des biens et des personnes. En effet, l’électricité peut être dangereuse en cas de surtension. Effectivement, elle peut causer des dégâts matériels sur vos appareils électroménagers ou encore provoquer une électrisation ou une électrocution sur des personnes.

Il est alors impératif de suivre quelques règles. La norme électrique en vigueur, NF C 15-100, vous explique, en détail, les critères à respecter pour une mise en sécurité de l’installation comme :

  • la présence d’un appareil général de commande, assurant la protection de l’installation électrique (disjoncteur de branchement), accessible facilement ;
  • au minium, un différentiel 30mA en tête de l’installation ;
  • la protection de chaque circuit contre les surintensités par un dispositif (disjoncteur) adapté à la section des conducteurs utilisés ;
  • la présence d’une liaison équipotentielle (mise à la terre) avec le respect des volumes de salle de bain/salle d’eau ;
  • s’assurer que les éléments du logement, susceptibles d’entraîner une électrocution, soient hors de contact direct avec les personnes ;
  • des conducteurs protégés (gaines électriques, moulures, etc.).

L’objectif de la mise en sécurité est de mettre à jour l’installation électrique notamment sur le point de la sécurité. Même si le logement était à la norme de l’époque ou il a été construit, la mise en sécurité est recommandée tous les 10 ans.

+ d’infos : rendez-vous sur notre rubrique dédiée à la norme électrique.

Et la mise en conformité d’une installation, c’est quoi alors ?

Pour avoir une mise en conformité de votre installation, il est primordial de respecter l’intégralité de la norme électrique NF C 15-100.

Consuel, Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’ÉlectricitéUn organisme spécifique est chargé de vérifier la conformité de l’installation électrique aux normes en vigueur : il s’agit du Consuel (Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Électricité). Il est obligatoire en cas de construction neuve et rénovation lourde (nouveau câblage pour une nouvelle pièce, augmentation de la puissance du tableau électrique).

Sachez que dans le cas d’une construction neuve, vous ne pouvez pas vous raccorder au réseau électrique sans cette attestation.

Infos bonus : Pour s’assurer que le matériel électrique acheté est conforme, les fabricants comme Legrand, Schneider ou Hager ont mis en place des systèmes de vérification contre la contrefaçon.

Une réflexion au sujet de « Quelle différence entre mise en sécurité et mise en conformité d’une installation électrique ? »
  1. Bonjour,
    Je vous remercie pour cet article. En effet, plusieurs personnes croient que la mise en sécurité et la mise en conformité électrique désignent la même chose. Mais, à travers cet article, ils peuvent faire la différence maintenant.
    En outre, la mise en sécurité fait partie intégrante de la remise aux normes électriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.