Comment organiser son tableau électrique ?

Comment organiser son tableau électrique ?

Le tableau électrique matérialise l’enveloppe des protections électriques de l’ensemble des circuits du logement. Ainsi, il représente la partie centrale de l’installation électrique. Pour répondre aux exigences des normes électriques en vigueur et aux besoins de son logement, comment faut-il organiser les rangées de son tableau électrique ?

Rappel sur les exigences de la norme

Installation du tableau électrique

La norme NF C 15-100 précise que le tableau électrique d’un logement doit se situer dans la GTL (gaine technique du logement), qui elle-même doit être placée dans l’ETEL (espace technique électrique du logement).

Le tableau électrique doit être à la fois facilement accessible en cas de maintenance ou de coupure temporaire d’électricité sans être pour autant à la portée de tous.

Concernant son emplacement sur la GTL, plusieurs configurations sont possibles. Il doit cependant se situer entre 90cm et 1m80 du sol. Une hauteur minimale de 50cm est acceptée s’il est équipé d’une porte. Pour beaucoup de logements, le tableau électrique se trouve, sur la GTL, entre le disjoncteur d’abonné (installé sur le panneau de contrôle) et le coffret de communication.

Les composants obligatoires

Quel que soit le nombre de rangée du tableau et le type de logement pour lequel il est installé, la norme NF C 15-100 précise que tout tableau électrique doit comprendre, au minimum :

  • 2 dispositifs différentiels à courant résiduel (DDR), de sensibilité 30mA : 1 type A + 1 type AC
  • 1 disjoncteur par circuit électrique
  • 1 coupure d’urgence (qui peut être le disjoncteur d’abonné)
  • 20% de réserve

Exemple d’organisation d’une rangée de tableau électrique

En général, chaque rangée est organisée de la manière suivante :

  • Un différentiel en en-tête ;
  • Les disjoncteurs les uns après les autres, pourquoi pas placés par ordre de calibre ;
  • Les modules de commande type télérupteur ou contacteur jour/nuit, sachant qu’il est préférable de placer chaque module de commande à proximité immédiate du disjoncteur assurant sa protection.

Exemple d'organisation d'une rangée de tableau électrique

Où installer les autres éléments d’un tableau électrique ?

Plusieurs appareillages modulaires peuvent être installés à différents endroits dans le tableau. L’idéal est tout de même qu’ils se situent à proximité de certains éléments. Voici les exemples les plus courants :

  • délesteur : à placer à côté de sa protection 2A et au plus près des circuits à délester (chauffage, cumulus, etc.) ;
  • interrupteur sectionneur : à installer à proximité des borniers d’alimentation du tableau électrique pour éviter les longueurs de fils ;
  • parafoudre : attention à bien respecter les distances de fils maximales autorisées par la norme, en général il se situe au plus près des borniers de terre ou des borniers phase et neutre ;
  • horloge : appareillage à installer à côté de sa protection 2A et au plus près des circuits à commander ;
  • les compteurs ou éco-compteurs se placent à proximité de leur protection 2A et au plus près des circuits à compter.
Résumé
Savoir organiser les éléments de son tableau électrique
Titre article
Savoir organiser les éléments de son tableau électrique
Description
Pour répondre aux exigences des normes électriques en vigueur et aux besoins de son logement, comment faut-il organiser les rangées de son tableau électrique selon les différents éléments à y installer ?
Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.