Interrupteur différentiel VS disjoncteur différentiel

Avant d’intégrer l’équipe d’123elec, je me demandais quelle était la différence entre un interrupteur différentiel et un disjoncteur différentiel. C’est d’ailleurs une question qui revient souvent sur les forums. Il m’a semblé intéressant de vous consacrer un article à ce sujet.

Le rôle de chacun

Chacun de ces appareillages modulaires est un dispositif de protection et chacun est considéré, selon la norme NF C 15-100, comme un DDR (dispositif différentiel à courant résiduel).

L’interrupteur différentiel assure la protection des personnes du logement. Pour cela, il mesure la différence de courant électrique entre la Phase et le Neutre. Pour faire plus simple, il regarde s’il y a un écart entre la quantité de courant qui rentre dans un conducteur et celle qui en ressort. Si la quantité dépasse son seuil de déclenchement, l’interrupteur différentiel coupe l’ensemble de la rangée du tableau électrique qu’il protège.

Le disjoncteur différentiel protège les personnes de l’habitation ainsi que les biens matériels. Il est la combinaison de l’interrupteur différentiel et du disjoncteur divisionnaire. Ainsi, il possède, en plus d’un seuil de déclenchement différentiel, une protection magnéto-thermique. Cela lui permet de se déclencher en cas de court-circuit ou de surcharge électrique.

Pour les installations électriques domestiques, le seuil de déclenchement différentiel est en général de 30mA.

La différence majeure

La distinction entre ces deux dispositifs de protection réside donc dans leur fonction. Cependant, un autre critère peut venir les différencier : le prix. En effet, un disjoncteur différentiel, quelle que soit sa marque, est, en général, plus cher qu’un interrupteur différentiel. Cette inégalité de prix s’explique avant tout par la double protection assurée par un disjoncteur différentiel.

Quel différentiel choisir ?

Tout d’abord, la norme NF C 15-100 impose la présence d’un DDR de type A pour protéger les circuits des plaques de cuisson et du lave-linge. Il permet de détecter les fuites de courant alternatif et continu déclenchées par ce type d’appareil. Pour les autres circuits électriques du logement, vous devez prévoir un DDR de type AC qui assure la protection contre les fuites de courant alternatif. Ensuite, il faut choisir entre installer un interrupteur différentiel et un disjoncteur divisionnaire ou un disjoncteur différentiel.

Le disjoncteur différentiel peut être dédié à un seul circuit, dans le cas d’un circuit spécialisé, comme un local piscine par exemple. Toutefois, il est important que chacun des appareils soit protégé à la suite du différentiel par un disjoncteur divisionnaire par circuit afin que le calibre de la protection soit supérieur mais le plus proche de l’intensité nominale (intensité absorbée en mode normal de l’appareil). Dans le cas d’appareils équipés de moteur électrique (ex : pompe), un disjoncteur de courbe D est préconisé afin d’accompagner celui-ci au démarrage.

À savoir que la plupart des installations électriques domestiques comprennent, en majorité, des interrupteurs différentiels. La protection des biens matériels étant assurée par l’ensemble des disjoncteurs.

Interrupteur différentiel VS disjoncteur différentiel en infographie

Cliquez sur l’image pour en obtenir une version agrandie.

Infographie sur la différence entre un interrupteur différentiel et un disjoncteur différentiel

Résumé
Interrupteur différentiel VS disjoncteur différentiel
Titre article
Interrupteur différentiel VS disjoncteur différentiel
Description
Une installation électrique domestique doit comprendre 2 différentiels pour être conforme à la NF C 15-100, mais quelle est la différence entre un interrupteur différentiel et un disjoncteur différentiel?
Auteur
19 réflexions au sujet de « Interrupteur différentiel VS disjoncteur différentiel »
    1. Bonjour,
      je vous remercie pour cette remarque.
      Je viens de préciser la différence entre un différentiel de type A et un type AC directement dans l’article.
      Bonne journée.

  1. Bonjour, doit on protéger un disjoncteur magnéto-thermique par un différentiel ou un disjoncteur ou les 2. (sachant qu’il sera derrière l’inter général,) Merci

  2. bonjour,
    j’ai que des disjoncteurs différentiel sur mon tableau (10Amp
    20Amp 32Amp) ext…ext.. suis-je obligé de mettre un interrupteur
    différentiel en tête de rangé.
    merci pour votre éclairage
    cordialement

    C FOFASSASSI

    1. Bonjour Forassassi,
      Pour les travaux neufs, il est préconisé d’utiliser des interrupteurs différentiels en tête de ligne. Cependant vous pouvez utiliser des disjoncteurs différentiels. Pour cela, il faut veiller à ce que leurs calibres soient adaptés aux circuits à protéger et ils doivent être installés sur chaque circuit ou groupe de circuits.
      Bonne journée.

  3. Bonjour,
    Si je mets un délesteur triphasé dois je mettre un interrupteur différentiel en amont ou comme je le souhaiterais plusieurs interrupteurs différentiels en aval pour alimenter plusieurs rangées de disjoncteurs.
    De plus, pour l’alimentation de la cuisine qui est assez éloignée du tableau général puis je mettre un interrupteur sur le tableau principal puis dans un petit tableau dans la cuisine 2 interrupteurs différentiels et plusieurs disjoncteurs (four, plaques, radiateurs, lumières…).

    1. Bonjour,
      Le délesteur doit être installé en aval des différentiels et disjoncteurs qui protègent les circuits. En général, il est utilisé pour piloter des chauffages par fils pilotes ou pour assurer la gestion des contacteurs qui se trouvent derrière les disjoncteurs et qui viennent alimenter ou non les circuits en aval.
      Pour les délesteurs, on ne parle pas de triphasé mais de 3 voies. C’est-à-dire qu’ils travaillent sur 3 voies qui peuvent potentiellement être de la même phase ou de plusieurs phases différentes. Cependant, vous avez la possibilité de travailler avec des contacteurs triphasés ou tétrapolaires si vous souhaitez délester des circuits en triphasés ou tétrapolaires.
      Pour l’alimentation de votre tableau divisionnaire dans la cuisine, il faudra protéger votre câble par un disjoncteur à la place d’un interrupteur sectionneur. Pour ce faire je vous invite à lire l’article sur l’installation d’un tableau divisionnaire.
      En restant à votre écoute et en vous souhaitant une belle journée.
      Cordialement,
      L’équipe 123elec.

  4. Bonjour,
    Avec des télérupteurs quel type de disjoncteur différentiel faut-il utiliser, type A ou AC. Sur un des tableaux, j’ai installé un DD de type AC qui ne disjoncte que lorsque j’appui sur l’un des trois boutons poussoirs. Dans mes recherches sur internet pour résoudre le problème il m’ai dit qu’il faut un DD de type AC, c’est ce que j’ai et pourtant j’ai du déconnecter chacun des boutons qui font disjoncter dès que l’un d’eux est effleuré. Ne sachant plus quoi faire, je compte le remplacer par un DD de type A, ai-je raison ??
    Merci d’avance à votre équipe.

    1. Bonjour Surgeres,
      les télérupteurs peuvent être utilisés avec tous types de différentiel. Le fait d’utiliser un différentiel de type A ne résoudra pas votre problème. En effet, il semblerait que votre dysfonctionnement provienne plutôt du câblage ou éventuellement d’un défaut d’isolation sur le circuit d’éclairage associé à votre télérupteur.
      Bonne journée à vous et bonnes fêtes de fin d’année.
      Cordialement,
      L’équipe 123elec.

  5. Bonjour,
    Mon installation électrique à 15 ans. Depuis quelques semaines et de façon aléatoire mon interrupteur différentiel saute même quand tous les disjoncteurs sont sur off. Que faire ?

    1. Bonjour Manuel Bernal,
      si effectivement vous êtes sûr que tous les disjoncteurs en aval du différentiel sont en position OFF, il convient alors de remplacer l’interrupteur différentiel qui semble être défectueux.
      En restant à votre écoute.
      Cordialement,
      L’équipe 123elec.

  6. Bonjour ,
    Je désire protéger efficacement mon congélateur , mon réfrigérateur avec congélateur incorporé , 2 moteurs vide cave ; je me pose la question ; à savoir :
    Installer un disjoncteur différentiel 30mA type HPI en amont de chaque appareil ( soit 4) (plus onéreux ) et raccorder directement en sortie des disjoncteurs différentiels chacun des appareils.
    ou
    Installer un interrupteur différentiel 30mA type Hpi en amont de chaque appareil et un disjoncteur 16 A en aval de cet interrupteur donc en amont de l’appareil .( cout moins onéreux que ci -dessus ).
    Merci pour votre réponse
    Cordialement .

    1. Bonjour Provost,
      Nous vous conseillons une installation que l’on pourrait qualifier de « classique ». Pour cela, vous pouvez installer un interrupteur différentiel 30mA type Hpi et distribuer les différents appareils sur plusieurs disjoncteurs 10A ou 16A.
      En espérant avoir répondu à votre demande.
      Bonne fin de journée à vous.
      Cordialement,
      L’équipe 123elec.

  7. Bonjour,
    merci pour cet articule de qualité!
    si je résume rapidement l’utilisation des disjoncteurs courbes A et AC,
    le courbe AC doit être utilisé exclusivement pour la protection des circuits alternatifs (lampe, chauffage elec,…).
    Contrairement au courbe A qui peut être utilisé sur n’importe quel type de circuit, aussi bien alternatif ou à composante continu, voir même mixte(?).
    vous pouvez confirmer ce dernier point svp
    Merci par avance,
    cordialement

    1. Bonjour Fabien,
      Concernant le type A, il ne peut être utilisé sur un circuit mixte, seulement un circuit alternatif avec composante continue.
      Bon après-midi.
      L’équipe 123elec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.